Warning: mktime() expects parameter 4 to be int, string given in /homepages/33/d399503887/htdocs/wp-content/themes/Eventor/single-artiste.php on line 6

La Friche

Date : Lundi 4 septembre, de 13h30 à 17h00
Lieu : à l’est du Parc Bellerive (sur Notre-Dame au coin d’Iberville)
Métro : Papineau ou Frontenac
Tarif : Gratuit

LA FRICHE – UN APRES-MIDI PRISE DE VUES
UN LIEU À VIVRE ET À RÊVER

(programmation détaillée en milieu de page)

Les Escales Improbables de Montréal sont un des prospecteurs de LA FRICHE qui a été inaugurée le 25 juin. Cet été, un groupe citoyen , Le Groupement d’Intervention Sainte-Marie (GISM) veut faciliter l’accès aux berges sur LA FRICHE. Ce projet est rendu possible grâce à l’engagement, la collaboration et la complicité de plusieurs organismes : Les AmiEs du courant Sainte-Marie, Sentier Urbain, Le groupe d’intervention travail (GIT), Conscience urbaine et Les Escales Improbables de Montréal.

Un aménagement temporaire invite à profiter du paysage et une série d’activités artistiques, débat, rencontres sont proposées pour vivre et rêver ce lieu.

Entre le 31 août et le 4 septembre,. suivez-nous sur LA FRICHE. Toutes les activités des EIM s’intègrent dans le paysage et la végétation du site.

« Un thème, le camp….
Un fil conducteur…le temps
Un mode…le rêve
Sur ce territoire…on a élevé un jour un camp pour discuter et signer la grande paix de Montréal
Puis le territoire s’est prêté à la plaisance, champs de course dans un décor campagnard à l’extérieur des murs…le chemin du Roy y passe…
Révolution industrielle, la main d’oeuvre ouvrière se déverse dans ses faubourgs…une petite enclave de campagne résiste, le parc Bellerive où l’on vient respirer l’air du large le dimanche après la messe…
Sur la friche à l’est, plusieurs usages lourds…des garages de réparation de locomotives, de voitures et ces fameux silos à mélasse qui ont donné son nom au faubourg… Puis le déferlement du traffic lourd sur Notre-Dame…qui tranche comme une lame….
Il y a quelques années à peine, tabula rasa sur la friche… on enterre les débris…la végétation reprend vaillamment ses droits…on pourrait rêver de repartir à zéro…où presque…. Reste les blessures visibles et invisibles…
Comment établir son camp….en prenant en compte le passé… sans s’y laisser piéger…comment rêver la suite….
Nous sommes des prospecteurs…» – Marie Bourbeau


PROGRAMMATION DÉTAILLÉE

Lundi 4 septembre  de 13h30 à 17h00 – LA FRICHE 
Un après-midi Prises de vue

/ Happening peinture en direct «10 prises de vue de LA FRICHE»
Venez arpenter LA FRICHE et en découvrir dix points de vue différents.

Artistes peintres participants : KaRo ; Hassane Amraoui ; Nadine Samuel ; Carmelle Pilon : Patrycja Walton ; Erika LeBrun ; Cristina de Oliveira ; Charles Acek ; Patrick Lamoureux.

Les EIM ont invité 10 artistes peintres à réaliser chacun une oeuvre sur LA FRICHE en suivant ce que leur inspire ce paysage des berges du Saint-Laurent. Même format pour tous, même durée (3 heures). Venez parcourir les sentiers de LA FRICHE et découvrir ce grand atelier de création picturale à ciel ouvert et rencontrer les artistes qui le composent. Les oeuvres seront disponibles à l’achat pour ceux qui le souhaiteront.

/ Promenade-surprise
Performances et végétaux imprimés dans le paysage de LA FRICHE

Au détour de notre promenade de ce jour de la Fête du travail SUR LA FRICHE, certaines surprises vont apparaître dans le paysage .

// Personnage en mouvement flottant dans une robe en bois – de 15H à 15H30.
LA FRICHE, lieu particulier où  la danse se déploie dans le corps d’une danseuse habillée d’une robe toute particulière faite de bois.  Danse, poésie et nature se donnant un rendez-vous près du fleuve et de la voie urbaine.

Danseuse : Gabrielle Surprenant-Lacasse
Chorégraphie:  Louise Bédard de la compagnie Louise Bédard Danse 

// D’Argile.  Un jongleur pas comme les autres avec son argile « agile » – entre 14h et 16h
Construire, tout détruire, puis reconstruire. Tomber, se relever, pour mieux retomber.  Ce cycle interminable marque le temps et laisse ses traces. Assistez à un rituel pour s’extirper du superficiel, abandonner nos conventions et découvrir nos entités intérieures. 

Conception et Jonglage : Jimmy Gonzalez

/ SILO du collectif Audiotopie
Dernière station sonore à découvrir dans LA FRICHE

Composée d’un ensemble de bancs situés à proximité les uns des autres, l’installation forme un espace accueillant, favorisant l’échange et l’interaction. Chaque banc est équipé d’un dispositif produisant du son et de la lumière et l’ensemble génère un environnement sensoriel qui se transforme et évolue en fonction du comportement des gens.

À la fois individuelle et collective, l’expérience vécue est ludique et crée du lien aussi bien entre les gens qu’avec le lieu dans lequel ils sont plongés.

Pour LA FRICHE, SILO sera une installation nomade et explorera des espaces différents chaque jour sur le site. Ainsi, ce sera l’occasion d’une expérience sonore nouvelle à chaque fois.

SILO : Production (Audiotopie), réalisation (Simone D’Ambrosio, Étienne Legast et Pierre Moro-Lin), programation (Alexandre Quessy et David Martin), Conception sonore (Simone D’Ambrosio, Étienne Legast), design (Pierre Moro-Lin).

http://www.audiotopie.com/silo

 / La Hutte Éphémère
Le point de repère de LA FRICHE

Structure en bois de cèdre, ouverte sur le paysage et dans laquelle on peut entrer  pour  en avoir un point de vue différent, ce sera le point de rendez-vous de LA FRICHE pendant 5 jours du 31 août au 4 septembre.

Conception : Guy Laramée
Réalisation : Eric Sauvé