Warning: mktime() expects parameter 4 to be int, string given in /homepages/33/d399503887/htdocs/wp-content/themes/Eventor/single-artiste.php on line 6

Atlas Montréal

    • Théâtre — Première en Amérique du Nord
    • Artistes : Ana Borralho & João Galante (Portugal) + 100 citoyens
    • Dates : 
      • Vendredi 11 septembre 2015 à 19h
      • Samedi 12 septembre 2015 à 15h
    • Lieux : Maison de la culture de Frontenac (2550 Rue Ontario E, Montréal, QC H2K 1W7) – Métro Frontenac (ligne verte)
    • Prix : Contribution volontaire
    • Durée : 1h10. Spectacle en français
    • Une expérience théâtrale collective
    •          « Nous sommes la révolution ». C’est, inspirés par cette maxime de l’artiste allemand Joseph Beuys, qu’Ana Borralho & Joao Galante réunissent sur scène 100 personnes. Cette foule composée de citoyens et de citoyennes incarne la société, mais vient aussi la bousculer. Dans cet Atlas de l’humanité constitué de morphologies, professions, générations et positions sociales différentes, les individus sont prêts à se faire entendre. Orchestré par les deux artistes portugais, ce chœur populaire à la dimension pharaonique rend à la représentation théâtrale toute sa valeur politique.  
    •    Dans la mythologie grecque, Atlas est ce fameux Titan qui porte le monde. À travers leur performance, les deux artistes tentent de porter les villes qu’ils traversent en donnant la parole aux citoyens. Venant d’horizons différents, les participants sont invités à utiliser le plateau comme une agora, une arène, une manière de réinventer un théâtre engagé et critique. Ils sont acteurs, pompiers, vendeurs de voitures, curés, médecins, coiffeurs, fonctionnaires, prostitués, et entrent sur le plateau comme sur un podium, jusqu’à former un groupe de 100, une microsociété. La scène se peuple comme une place publique formant un panorama humain de Montréal. 
    •    Ana Borralho & João Galante construisent ainsi une performance participative très simple. Le projet s’inspire des idées du plasticien Joseph Beuys qui élargit le domaine de l’art à tous les domaines de la vie et a inventé la notion de « sculpture sociale ». Atlas met en lumière une société locale dans un projet international (le spectacle a été présenté depuis 2011 dans 30 villes à travers 15 pays) et s’attache à l’idée que l’humanité est à la fois une et innombrable.
    •   Atlas détourne une comptine pour enfants : « Si un éléphant dérange beaucoup de gens, deux éléphants en dérangent encore plus, si deux éléphants dérangent beaucoup de gens etc » qu’Atlas prend tout son sens. Le mot « éléphant » est ici remplacé par la profession des personnes présentes. La première partie de la phrase est dite par celui ou celle qui vient d’entrer, la seconde partie par le chœur qui grandit à chaque intervention. Ainsi, Atlas prend toute son sens au fur et à mesure du spectacle.
    •    Atlas Montréal fait entendre les voix des participants en donnant la parole à des hommes et des femmes dans leur langue et offre une manière de cartographier une ville, de dessiner un paysage à travers ses résidents qui vont vivre une véritable aventure humaine et artistique.

 

  •  « Une expérience de démocratie participative insolite et bien plus subversive qu’elle ne le laisse paraître de prime abord »   –  Jean Michel Le Blanc, Sud-Ouest-10 janvier 2015
  •    « Nous travaillons avec la réalité, avec le matériau que les gens nous apportent. Il y a un cadre, mais ce sont les gens qui choisissent ce qu’ils veulent dire. Nous avons une structure chorégraphique solide, mais à l’intérieur de laquelle tout peut arriver. Comme le disait l’artiste danois Olafur Eliasson « Avoir une expérience, c’est faire partie du monde. Et prendre part dans le monde, c’est partager la responsabilité ». Nous voudrions que les gens se retrouvent dans leur performance, que cela les engage et que cela ait un impact sur leur vie et sur leur collectivité. »                                                                                                           Ana Borralho & Joao Galante,  Propos recueillis par Eric Dausset, Théâtral magazine, octobre 2014.

  • ATLAS MONTRÉAL

 

  • Performeurs : 100 personnes
  • Conception, lumière et direction artistique : Ana Borralho et João Galante
  • Conseiller éclairage : Thomas Walgrave
  • Son : Coolgate
  • Conseiller artistique : Fernando J. Ribeiro
  • Collaboration dramaturgique : Rui Catalão
  • Collaboration artistique et coordination du groupe : André Uerba, Antonia Buresi, Catarine Gonçalves, Cátia Leitão (Alface) et Tiago Gandra
  • Production exécutive : Andrea Sozzi
  • Direction de production : Mónica Samões
  • Production : casaBranca
  • Coproduction : Théâtre Municipal Maria Matos ( Lisbonne)
  • Résidence : Atelier Real et Alkantara
  • Atlas est soutenu par Junta da Freiguesia da Estrala, Alkantara
  • Une présentation à Montréal des EIM, en collaboration avec la Maison de la culture de Frontenac.
  • Atlas Montréal est soutenu par la Fudação Gulbenkian

FCG_01_CalousteGulbenkianFoundation_BLK_04